Des millions d’enfants en danger en Afrique de l’est

L’organisation caritative Save the Children affirme que le coronavirus, les inondations et les criquets réduisent les chances de survie des enfants au Kenya, en Ethiopie et en Somalie.

Elle estime qu’une action urgente est nécessaire pour aider certaines des personnes les plus vulnérables du monde.

Plus de cinq millions d’enfants de moins de cinq ans souffrent déjà de malnutrition aiguë.

Lire aussi :

« Save the children » alerte sur la situation des enfants réfugiés
Les criquets pèlerins atteignent le Soudan du Sud
Des dizaines de millions de criquets pèlerins pondent des œufs et de nouveaux essaims sont attendus en juin.

Des pluies diluviennes inattendues ont déjà causé une crue des rivières, menaçant ceux qui ont déjà connu des inondations dramatiques en fin d’année dernière.

Selon Save the Children, cette année sera décisive pour une génération d’enfants de la Corne de l’Afrique, dont les moyens de subsistance déjà fragiles ont été complètement anéantis.

A certains endroits, notamment en Somalie et plus récemment en Éthiopie, les conflits constituent une menace supplémentaire.

Des millions de personnes ont été déplacées, vivant dans des camps surpeuplés où il est impossible de se laver les mains et de garder une distance physique, ce qui augmente la menace d’infection par le coronavirus et d’autres maladies.

Save the Children affirme qu’avec d’autres organisations caritatives, elles font de leur mieux, mais la situation est totalement accablante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *