Grand Carnaval de Dakar : Le pari de Fatou Kassé-Sarr

Trois jours de fêtes, de danses, de musiques et de rencontres sont prévus dans la capitale du Sénégal pour relancer le tourisme et remettre à l’honneur le patrimoine culturel des quatorze régions du pays. Un véritable défi relevé par cette Sénégalaise de la diaspora. Demandez le programme !

Par Bruno Fanucchi

Directrice générale de l’agence Labell’Com, qu’elle a fondée en 2017 avec ses deux sœurs Aminata l’aînée et Seynabou, Fatou Kassé-Sarr (44 ans) la benjamine fait le pari d’organiser le Grand Carnaval de Dakar du 8 au 10 novembre prochain.

« Retrouver nos racines et mettre en valeur notre patrimoine culturel, c’est l’ADN de notre agence car nous voulons raconter une nouvelle histoire de l’Afrique », observe Fatou qui nous confie comment est né cet ambitieux projet qui représente un véritable challenge. « Cette une vieille idée qui chemine dans nos têtes depuis que nous avons lancé l’agence et et a pris corps depuis que nous organisé en mars 2018 notre premier grand événement : le Forum économique de Rufisque en présence du président Macky Sall ».

« Il manquait depuis longtemps un grand carnaval à l’Afrique, comme il peut en exister à Rio, Nice ou Venise et nous avons donc décidé de relever le défi », explique-t-elle lors de la conférence de presse de lancement de l’événement organisé le 11 septembre dans les locaux parisiens de la chaîne de télévision Ubiznews.

« Ce sera une fête des terroirs, où les quatorze régions du Sénégal pourront présenter leurs diversités culturelles (costumes, danses, traditions, artisanats, gastronomies, etc) et une fête de la Téranga », la traditionnelle hospitalité sénégalaise qui est indéniablement un des charmes majeurs de ce beau pays. « Ce sera une grande fête populaire où, pendant trois jours, le Sénégal va montrer qu’il sait accueillir et recevoir pour faire redécouvrir toutes les richesses de notre patrimoine. Une grande fête pour s’amuser, apprendre et faire de nombreuses rencontres car il y a aujourd’hui un engouement autour du Sénégal et du Carnaval ».

« Depuis sa réélection à la tête de l’Etat en mars dernier, le président Macky Sall a d’ailleurs mis l’accent sur le tourisme pour promouvoir la destination Sénégal et le vivre-ensemble et nous nous inscrivons parfaitement dans cette logique », ajoute Fatou. Membre influente de la diaspora sénégalaise en France puisqu’elle est suppléante d’Anne-Christine Lang, députée de La République en Marche de la 10ème circonscription de Paris, Fatou Kassé-Sarr a donc actionné ses réseaux pour bâtir ce projet et trouver ici et là-bas quelques sérieux partenaires. Elle s’apprête à lancer une campagne de mini-vidéos sur les réseaux sociaux sur le thème : « Rendez-vous en novembre à Dakar »

Car l’idée d’un Grand Carnaval est belle et séduisante, mais il restait encore à bien le concevoir et à l’organiser. Cela se fera finalement en partenariat avec le Ministère sénégalais du Tourisme et des Transports aériens qui y a aussitôt vu son intérêt car – comme le souligne le ministre Alioune Sarr lui-même – « cette excellente initiative contribue à la promotion de la richesse culturelle et touristique de notre pays ».  Son département va donc accompagner l’événement pour en assurer la réussite, grâce à l’Agence sénégalaise de promotion touristique.

En partenariat aussi, bien entendu, avec le Ministère de la Culture, la Ville de Dakar et l’Association des Maires du Sénégal. Ainsi qu’avec deux start up spécialisées dans l’offre de séjours spécifiques taillés sur mesure : Africa Tourism solutions (www.africatourismsolutions.com) et Bonjour Sénégal (www.bonjoursenegal.com)

« Notre Chef va réaliser le plus

grand Thiébou dieun géant »

Au programme, trois jours de festivités dont on peut d’ores et déjà vous dévoiler les grandes lignes :

Le vendredi 8 novembre, l’ouverture du village du Carnaval Place de l’Obélisque, inauguré peut-être (c’est encore sous réserve) par le président Macky Sall en personne, des animations, des stands, des conférences et une soirée festive.

Le samedi 9 novembre, une grand parade de chars sur les Allées du Centenaire pour mettre à l’honneur le folklore, la musique et les costumes traditionnels des quatorze régions du Sénégal. Et une soirée DJ pour les jeunes avec plusieurs vedettes surprises.

Le dimanche 10 novembre, un Thiebou Dieun géant servi au pied du célèbre Monument de la Renaissance africaine inauguré en avril 2010. Et l’élection d’une Miss Carnaval (présidée par Mme Nicole Sarr) et la remise de nombreux prix.

« Ce sera la plus grande dégustation de Thiebou Dieun jamais réalisée », souligne le Chef Tamsir Ndir, qui fut longtemps le Chef reconnu et réputé de l’Institut français de Dakar et qui sera lui-même assisté de quatre autres grands chefs pour cet événement digne sans doute de rentrer dans le « Guiness des records » !

Député des Sénégalais de la Diaspora, Demba Saw s’engage pour sa part à être dès la rentrée parlementaire le 12 octobre prochain au sein de l’Assemblée nationale « un soldat de l’évènement » car – observe-t-il – « il faut que cette grande première, qui ne doit pas oublier la quinzième région du Sénégal que constitue la diaspora, soit une réussite et se pérennise comme le fête de la bière à Munich, en Allemagne ».

A l’évidence, le Sénégal qui – dans un contexte sous-régional plutôt difficile – fait preuve d’une belle stabilité politique veut en recueillir les fruits en relançant le tourisme qui est une des principales ressources écoomiques du pays. « Ce Carnaval, qui va nous permettre de revenir à l’esprit de Senghor, ajoute ce député, constituera donc un événement dédié au tourisme, à l’économie, à l’artisanat et aux artisans du Sénégal qui vont venir de toutes les régions du pays pour montrer leur savoir-faire ».

Tous ont visiblement l’ambition de faire de cette première édition du Grand Carnaval de Dakar une fête qui marque les esprits et – comme dit l’expression bien connue – de « faire de ce coup d’essai un coup de maître ». Place à la fête !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *